Dossier d’inscription hébergé.e

La première étape avant la cohabitation, c’est l’inscription.

Le dossier est à remplir seul(e) ou avec l’aide de l’association et à retourner :

Z

par courrier au 61 rue de la Justice 59000 Lille

Z

ou par mail : untoitapartager@generationsetcultures.fr

Une date d’entretien en présentiel ou en visio est alors fixée. L’entretien a pour objectif de faire connaissance, de compléter ensemble le dossier (si nécessaire), de mesurer votre motivation et votre adhésion aux valeurs de l’association et de répondre à toutes vos questions sur les prochaines étapes.

Pour être pris en compte et pour fixer la date d’entretien, le dossier doit nous parvenir accompagné d’une participation de 20€ correspondant au coût du traitement de votre demande (par chèque ou virement).

Cliquez ICI pour le dossier d’inscription en téléchargement libre.

Il est important de noter que nous formons des binômes en fonction des affinités et des besoins de chacun, selon les hébergements disponibles. Nous suivons toujours la même méthodologie et la mise en binôme peut prendre du temps. Pour cette raison :

  • Une inscription ne garantit pas la concrétisation d’une cohabitation. Nous vous conseillons donc toujours de diversifier vos demandes de logement.
  • Nous ne pouvons pas répondre aux demandes urgentes. Chaque cohabitation prend minimum 2 semaines à se concrétiser (en cas de disponibilité immédiate de chacun pour les différentes étapes d’entretien et rencontre, si les profils sont compatibles, et sous réserve de l’acceptation des deux parties).

En échange de la chambre meublée mise à disposition, vous versez une contrepartie financière modeste directement à votre hébergeur / à la structure d’accueil. Dans une démarche d’équité entre les binômes sur un même territoire et afin d’offrir une solution solidaire accessible (30 à 40% moins chère que les solutions de logement sur le marché), l’indemnité de séjour est plafonnée par l’association comme suit, et non négociable

Les dispositifs sont éligibles aux allocations logement.

Les alternants bénéficient d’un forfait spécial, pour lequel le montant des charges est réduit au prorata de leur absence par mois. Un échéancier des indemnités à verser par mois est établi à l’entrée en cohabitation, au regard du planning de présence du jeune.

Un dépôt de garantie du montant d’une indemnité mensuelle + 50 € est demandé à l’entrée en cohabitation. Il est encaissé par l’association et restitué en fin de cohabitation, au regard de l’état des lieux de sortie.

    Modalités financières :

    Vous trouverez le dossier d’inscription en téléchargement libre ci-dessous :

    Questions fréquentes

    Peut-on s’inscrire tout au long de l’année ?

    Oui, les inscriptions peuvent se faire tout au long de l’année.

    A quoi ai-je accès dans le logement ? (chambre, espaces communs, internet)

    Quelles sont mes obligations ?

    Quel est le rôle de l’association dans la cohabitation ?

    Y-a-t-il une durée minimum de contrat ? et maximum ?

    Les repas sont-ils compris dans les frais mensuels ? Et le lavage du linge ?

    Y-a-t-il une heure de couvre-feu / des horaires imposés (week-end, soirées) ?

    Ai-je le droit aux APL ?

    Je suis mineur, est-ce que je peux m’inscrire ?

    Puis-je recevoir des amis ?

    Que se passe-t-il en cas de litige ?

    Quelle assurance est demandée ?

    Je suis alternant, est-ce que je peux m’inscrire ?

    Je suis de nationalité étrangère, est-ce que je peux m’inscrire ?

    L’hébergeur peut-il rentrer dans ma chambre ?

    Combien de temps faut-il attendre pour une cohabitation ?

    Nous formons des binômes en fonction des affinités et des besoins de chacun, selon les hébergements disponibles. Nous suivons toujours la même méthodologie et la mise en binôme peut prendre du temps. Pour cette raison :

    • Une inscription ne garantit pas la concrétisation d’une cohabitation. Nous vous conseillons donc toujours de diversifier vos demandes de logement.
    • Nous ne pouvons pas répondre aux demandes urgentes. Chaque cohabitation prend minimum 2 semaines à se concrétiser (en cas de disponibilité immédiate de chacun pour les différentes étapes d’entretien et rencontre, si les profils sont compatibles, et sous réserve de l’acceptation des deux parties).

    Comment se définissent les « menus services » ?

    La nature des menus services est définie entre le jeune et l’hébergeur lors de la signature du contrat. Généralement, les services s’apparentent à ceux qu’un petit fils ou une petite fille rendrait à ses grands-parents (petites courses, arrosage des plantes…). Le jeune n’accomplit en revanche aucune tâche qui pourrait être assimilé à du travail d’aide-ménagère (ménage, repassage…) ou de service à la personne (toilette, aide à l’habillage…). Il ne remplace ni une auxiliaire de vie ni un garde malade et ne peut pas être contraint en terme d’horaire. Aucun lien de subordination n’est toléré.

    Exemples de services rendus :

    • De la part du jeune : fermer les volets, nourrir les animaux, arroser les plantes, descendre la poubelle…
    • Services mutuels : s’initier aux langues ou à l’informatique, à des activités manuelles (couture, jardinage, bricolage), cuisiner ensemble et partager un repas, partager des sorties (cinéma, manifestations locales)…

    Quels documents encadrent la cohabitation ?

    – Un contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire : il ne relève pas de la loi du 6 juillet 1989 (sur les rapports bailleurs/locataires), il est régi par le Code civil et comprend :

    • les éléments de la charte ainsi que les obligations de l’association,
    • la désignation précise des pièces mises à la disposition exclusive du jeune,
    • la désignation des locaux partagés, en précisant leur nature (séjour, cuisine, salle de bain, annexes, garage, cave, etc.),
    • la durée et la date de prise d’effet du contrat
    • le montant de la contrepartie financière modeste
    • les obligations du jeune ;
    • les obligations de l’hébergeur;
    • les modalités à suivre pour mettre fin au contrat.

    – Un état des lieux : réalisé à l’entrée en cohabitation, il est co-signé entre l’hébergeur, l’hébergé et l’association. Il est conservé par l’association. Une copie peut être transmise sur demande.

    – Un dépôt de garantie : il correspond au montant d’un mois d’indemnité de séjour + 50€ et est versé par l’hébergé à l’association en amont de la cohabitation. Il est restitué au regard de l’état des lieux de sortie, après confirmation par l’hébergeur que tous les montants d’indemnité ont été versés.